■ Début de la TVA à 3% au Japon au 1er Avril 1989 (Introduit par le Consumption Tax Act Prime Minister Noboru Takeshita's administration).
■ Hausse de TVA de 3% à 5 % au 1er Avril 1997 (Introduit par le Prime Minister Ryutaro Hashimoto's administration).
■ Hausse de TVA de 5% à 8% au 1er Avril 2014 (Introduit par le Prime Minister Shinzo Abe's administration).
■ Hausse de TVA de 8% à 10% au 1er Octobre 2019 (Introduit par le Prime Minister Shinzo Abe's administration).

TTC:
■ Zeikomi ( 税込 ) = taxes incluses

Hors Taxe:
■ + Zei ( + ) = + taxe
■ + Shōhizei ( + 消費税 ) = + taxe de consommation
■ Zeinu / Zeinuki ( 税抜 / 税抜き ) = hors taxe
■ Zeibetsu ( 税別 ) = taxes séparées
■ Hontai ( 本体 ) = partie principale
■ Zeinuki kakaku ( 税抜き価格 ou 税別価格 ) = prix hors taxe
■ Zeinuki kingaku ( 税抜き金額 ) = montant hors taxe
■ Zeibetsu ( 税別 ) = taxe non incluse


Analyse du mot "zeinuki" et subtilités:
税抜 qui peut aussi s’écrire 税抜き est composé du kanji 税 faisant référence aux taxes.
En l’occurrence celle de la valeur ajoutée (TVA) ici que l’on dit 消費税 (shôhizei littéralement “taxe de la consommation”) en japonais.
抜/抜き quant à lui vient du verbe 抜く(nuku) signifiant “retirer/enlever“. Ainsi, zeinuki signifie “taxes retirées” ce qui donne “hors taxes” dans un français naturel.
À l’inverse, lorsque les taxes sont comprises dans le prix (TTC), on mentionne en japonais 税込 (zeikomi “taxes incluses”).

Histoire de la TVA au Japon et changements récents:
La TVA a fait son apparition au Japon en 1989 (3% à l’époque), il n’y avait aucune règle précise sur l’affichage des prix.
Il a fallu attendre 15 ans en 2004 (TVA à 5% depuis 1997) pour qu’une loi soit votée et impose l’affichage TTC.
Donc on pouvait afficher un prix zeinuki mais il fallait obligatoirement préciser le montant TTC à côté.
Seulement en 2014, lorsque la TVA est passée à 8% (toujours d’actualité), la loi s’est assouplie.
Il est désormais possible d’afficher uniquement le montant zeinuki mais en précisant bien sûr que c’est le cas.

Voici des exemples d’affichages possibles :


Vous voyez qu’il y a des variantes comme 税別 (zeibetsu “taxes séparées”) ou plus fourbe encore, 本体 (hontai littéralement “partie principale”, c’est à dire HT).
Cet assouplissement de la loi était en quelque sorte une manière de contrecarrer la chute de la consommation prévue au Japon suite à l’augmentation de la TVA.
On a aussi soulevé la fameuse excuse du “il faudra encore changer les prix TTC quand ça passera à 10%, c’est trop contraignant”.
Car normalement cette hausse de 8 à 10% devait avoir lieu un an après en Octobre 2015 mais celle-ci devrait finalement voir le jour en 2019 aux dernières infos.

Autre info: l’obligation d’afficher les prix TTC devrait revenir à la fin de l’année fiscale de 2020 (1 avril 2020 – 31 mars 2021).


Sources : www.kotoba.fr/zeinuki/, Muchi-Miyamo (histoire de la TVA), NTA.co.jp (à propos de l’assouplissement de la loi et de sa durée)